Bulles et raffinement : le bar à champagne

Bulles et raffinement : le bar à champagne

Publié le Mardi, 10 Juillet 2018

Cet été, la Bastide de Saint-Tropez innove encore pour votre plaisir et votre bien-être en inaugurant, dans son oasis de verdure et de fleurs, au bord de la piscine, son bar à champagne. Pour fêter une occasion exceptionnelle ou simplement pour conclure une journée de plage ou une soirée animée, le champagne s'impose naturellement. Savourez un moment parfait à toute heure de la journée !

 

Un moment de pur bonheur : le bar à champagne

Quand le rythme de l'été se fait trépident et que la chaleur est intense, l'instant est parfait pour s'offrir une coupe de champagne. A la Bastide de Saint-Tropez, le tableau est idyllique : palmiers, lauriers et bougainvilliers, transats moelleux et chaises accueillantes, doux clapotement de la piscine. Il ne manquait effectivement que le chuchotement des bulles qui montent dans une flûte. C'est chose faite cette année avec l'ouverture du bar à champagne

 

De grands noms et des cocktails surprenants

Vos hôtes de la Bastide de Saint-Tropez ont choisi de décliner le champagne sous toutes ses formes. Vous pourrez préférer ouvrir en amoureux ou entre amis une bouteille millésimée de Dom Pérignon ou de Moët & Chandon, opter pour un brut de Bollinger ou de Billecart Salmon ou miser sur un incontournable Ruinart. Vous pourrez aussi vous laisser envoûter par les cocktails classiques et les créations de la Bastide, comme le très étonnant cocktail qui porte son nom. Le champagne y est sublimé par du Saint Germain, des fruits rouges et des notes rafraîchissantes de menthe et de concombre... Insolite, surprenant, envoûtant. Bien sûr, vous trouverez aussi un large choix de cocktails sans alcool à base de fruits frais.

 

Pour que vos vacances à Saint-Tropez soient parfaites, la Bastide ouvre cet été un bar à champagne au bord de sa piscine. Offrez-vous une coupe, un cocktail ou une bouteille et profitez d'un bain de bien-être, de raffinement et de détente, au cœur de la Côte d'Azur.

Retour aux articles »