Braderie et gourmandise à Saint-Tropez

Braderie et gourmandise à Saint-Tropez

Publié le Vendredi, 20 Octobre 2017

Comme tous les ans, la  très célèbre grande braderie prend ses quartiers d'automne le long des petites rues de la cité tropézienne. En cette année 2017, la fête aura lieu du 27 au 30 octobre : 4 jours à chiner, dans la douce atmosphère de l'été indien !

 

Des affaires en or

Car braderie ici n'est pas un vain mot. Les commerçants de la ville jouent en effet pleinement le jeu et proposent des rabais vraiment intéressants. L'amateur de belles marques trouvera son bonheur parmi les vestes, robes, chaussures, sacs à main dégriffés, de même que l'amoureux de beaux livres ou de petits meubles design. Et si vous n'avez absolument besoin de rien, que vous avez juré de ne pas vous laisser tenter par le moindre trésor, ne manquez tout de même pas un petit tour entre placettes et petites rues : l'ambiance est festive, bon enfant... et divinement tentatrice !

 

Que choisir ?

La question constituera probablement votre dilemme du jour (nous parlons bien entendu pour ceux qui n'ont pas juré l'abstinence totale évoquée il y a un instant). Cette robe fluide aux couleurs de l'automne tomberait, vous le savez, à merveille. Surtout - et une telle coïncidence mérite d'être soulignée - portée avec ces irrésistibles bottines proposées, soyons honnêtes, à un prix qui ne saurait supporter le refus. Ne parlons pas de ce collier dont les délicates perles de verre rendent hommage à la couleur de vos yeux, ni de cet ouvrage de botanique si rare auquel vous n'avez d'ores et déjà pas pu résister... De petites folies en somme, à expier devant un agréable verre de vin rosé de pays, en compagnie d'incorrigibles "accros" du shopping aux musettes tout aussi richement garnies que la vôtre. 

 

Saveurs d'automne à la Bastide

L'automne est déjà bien installé et, suivant le rythme des saisons et surtout celui des produits, notre carte change aussi afin de s'adapter aux saveurs du moment. Que ce soit au menu de notre Bistrot ou à la table de notre restaurant l'Olivier, le produit sain, traité avec simplicité et raffinement, devient gastronomie. 

 

Champignons, courges et autres délices

La star du moment est sans conteste le champignon, que nous sommes heureux de vous décliner poêlé en persillade, en tourte, en accompagnement ou encore cru en lamelles. La courge, que l'on ne saurait faire plus locale car provenant directement de Cogolin, se déguste en velouté, mêlée d'une crème légère de noisettes et de girolles. Le céleri-rave, le salsifis, également de saison, sont fumés, caramélisés, accommodés en croûte de sel selon qu'ils accompagnent l'œuf, le filet de Black Angus, le cochon de lait. Quant au fenouil, il est aussi à l'honneur en salade, confit, en fleur. 

 

Douceurs sucrées, douceurs acides

Le mois d'octobre est aussi celui des agrumes. Et tout particulièrement du citron tropézien que notre chef utilise marié à la coriandre et confit avec le canard rôti et le saint-pierre, en condiment avec le rouget ou décliné en desserts aussi légers que subtils. L'écorce d'orange rehausse le paleron de bœuf braisé au vin rouge. La figue de Solliès quant à elle se déguste rôtie au miel et au porto, à moins que vous ne la préfériez tiède, alanguie sur une croustillante pâte feuilletée... N'oublions pas la poire William de pays, fondante sous la cuillère, nappée d'une aérienne crème vanillée et relevée d'un sorbet laurier. Entremets au chocolat Guanaja et choux-éclairs aux amandes complètent cette bien séduisante carte qui permettra aux gourmands d'attendre nous l'espérons en toute sérénité l'arrivée de l'hiver... Et de sa nouvelle carte !

Retour aux articles »